Bienvenue sur Le Monde de Mario ! 11/12/2018 - 11 h 02 | 8 connectés (3 membres - 5 invités)

>> Le Monde de Mario > Fanfictions > Pokémon, la fic

Pokémon, la fic

Yoshidu62 - Avatar

Informations

Par Yoshidu62Mise à jour le 28/03/2009
Avis (2)

Entrer en mode lecture large

L'histoire

Chapitre I
Le Premier Pokémon de Kevin.

Il était une fois, dans une petite ville appelée Bourg Palette, un jeune garçon nommé Kevin, va fêter ses 10 ans . Comme il a été fasciné par les Pokémons depuis que son père l'a amené dans l'herbe pour voir les Pokémons, il en a voulu un. Sa mère lui dit :

Maman : Coucou, mon chou ! Alors, c'est ton anniversaire aujourd'hui ? Comme tu voulais un Pokémon, il faut que tu viens avec moi chez le Professeur Chen, allez, viens !

Kevin et sa mère se ruent alors chez le Professeur Chen . Ils entrent dans son laboratoire, le Professeur Chen, faisant un vieux de 60 ans, était inondé par ses Pokémons ! Il dit à Kevin :

Prof. Chen : Bienvenue dans mon labo, cher Kevin. Mes 3 petits Pokémons sont bien énervés, il faudrait que je les calme un peu... Attends cinq minutes ici, temps pour qu'ils se calment.

Cinq minutes plus tard :

Maman : Donc, Professeur, quel Pokémon conseillez-vous pour mon fils ?

Prof. Chen : Alors, Bulbizarre, un Pokémon Plante, très facile à dresser et bon enfant. Salamèche, un peu nerveux mais très robuste. Et Carapuce, un Pokémon à la fois doux et robuste, mais il prend un peu plus de temps que les autres pour grandir.
Alors, lequel veux-tu, mon enfant ?

Kevin : Je voudrais un Pokémon assez fort, doux et attachant. Je trouve que Carapuce me va le mieux.

Prof. Chen : Carapuce ? OK, prends Carapuce.

Kevin obtient un Carapuce. Mais soudain, quelqu'un vient en courant :

??? : Professeur, Professeur !

Prof. Chen : Qu'est-ce qui se passe, Julien ?

Julien : Votre assistant est attaqué par des Rattatas ! Prêtez-moi le Bulbizarre que vous m'avez conseillé il y a cinq ans !

Prof. Chen : OK, mais veux-tu prendre Bulbizarre pour toujours ?

Julien : Oh ! Merci beaucoup Professeur, je m'occuperais tellement bien de ce Bulbizarre ! J'y vais, merci Prof !

Et Julien parti d'un pas rapide.

Maman : Qui est cet homme pressé ?

Prof. Chen : Oh, ce n'est que Julien, le fils de mon frère cadet, Raoul.

Kevin : Hum... Professeur, puis-je savoir les attaques de Carapuce ?

Prof. Chen : Ah, j'allais te le dire juste avant que Julien vienne. Alors, Carapuce sait faire Charge et Repli.

Kevin : Charge, ça veut dire qui saute sur l'ennemi, et Repli ?

Prof. Chen : Tu as raison pour Charge, Repli lui donne un avantage sur sa Défense, il encaissera moins de dommages.

Kevin : Compris, on y va Maman ?

Maman : Oui oui, on y va, au revoir Professeur.

Prof. Chen : Au revoir, et prends bien soin de Carapuce.

Kevin est très heureux, il vient d'avoir celui qui voulait pour son anniversaire, il va donc de ce pas rentrer à la maison.

Chapitre II
L'arrivée du frère

La nuit venue, Kévin ne tarde pas de se coucher avec son Carapuce. Mais tout à coup, Yohann, son frère, ouvre la porte violemment et hurle :

Yohann : Kévin ! Alors, t'as eu ton Carapuce ? Moi, j'ai pris Salamèche, il est trop cool !

Carapuce a tellement peur qu'il va se cacher en dessous du lit.

Kevin : Non mais t'as pas vu, tu fais peur à Carapuce !

Yohann : Boh, c'est bon, c'était juste pour te le dire...

Kevin : Tu crois que le dire à 23h30 c'est mieux que demain matin ? En plus, j'ai école demain...

Yohann : Bah, ouais... Bon, couche-toi. Il est très tard, tu ne vas pas te relever demain, comme d'hab.

Kevin : J'allais me coucher... Allez, viens Carapuce, n'aie pas peur de lui.

Carapuce revient dans le lit de Kevin.

Kevin : A demain.

Yohann : Ouais.

Le lendemain matin, à 8h20, Kevin dormait encore, quand sa mère cria une énième fois, elle monte les escaliers.

Maman : Kevin ! Réveille-toi donc ! Il est 8h20, tu dois partir pour 8h45 !

Kevin : Hmm... Ouais Maman, mais, où est mon Carapuce !

Maman : Il est en bas depuis une bonne demi-heure, il a très bien dormi, pas une seule cerne !

Kevin : Ah... Merci de me l'avoir dit.

Kevin monte en bas, et voit son père et son frère dans la salle à manger avec Salamèche et Carapuce en train de manger.

Kevin : Salut Papa, salut Yohann.

Yohann : Yo frérot ! T'as vu, mon Salamèche et ton Carapuce deviennent de plus en plus amis ! C'est fou !

Clément : Salut Kevin, tu te réveilles enfin ? Tu as l'école dans une petite demi-heure, tu sais ?

Kevin : Oui, je le sais... Oh, Papa, puis-je emmener Carapuce à l'école ?

Clément : Oh non Kevin, si tu prends Carapuce à l'école, c'est comme si tu prenais ton chien pour aller dans une usine.

Kevin : Compris...

Clément : Bon, j'y vais, il est 8h30, je dois aller à Clementi-ville pour m'occuper de mon arène.

Yohann : Bonne chance, papa...

Kevin : Pareil.

Maman : Vas-y, tu peux y aller.

Une fois Clément, le père de Kevin, parti, une conversation entre Yohann et Kevin commence :

Yohann : Tu dois avoir beaucoup d'affection pour lui, non ?

Kevin : Oui, je l'aime de plus en plus.

Yohann : Tu sais, j'ai trouvé à la Route 1 des mystérieuses herbes, curieux comme je suis, je suis allé voir, et j'ai vu un Roucool. C'est génial, un petit Pokémon Oiseau, mais tout à coup, il a foncé sur moi, alors Salamèche m'a défendu et lui a donné une bonne griffe dans son aile. Comble de souffrance, le Roucool est parti. Et c'est là où j'ai trouvé mon réel amitié avec lui. Toi aussi, explores ces drôles d'herbes, tu vas parfois voir des Pokémons. Si Carapuce ferait pareil que mon Salamèche, ça veut dire que ton lien avec ton Pokémon vient de débuter.

Kevin : Ok, je le ferai plus tard. Maman, j'ai fini de manger, je vais aller m'habiller et je partirai.

Maman : Vas-y, mon chou.

5 minutes plus tard, Kevin part à l'école sans Carapuce, car c'est interdit. Une fois à l'école, il voit la cour vide, les fenêtres fermées, et la porte fermée avec 2 cadenas, l'établissement dégage une sensation maléfique, c'est apeurant. Kevin veut en savoir plus, il s'approcha de l'établissement obscur. Mais une voix l'interpelle :

Vieil homme : Ne rentre pas, cher élève !

Kevin : M... Mai... Mais, qu'est-ce que l'école a ?

Vieil homme : L'école est fermé depuis 3 jours, depuis un certain assassinat...

Kevin : Ah bon, je n'étais pas au courant.

Vieil homme : Seul ceux qui habite près de l'école le savent, mon cher... On dit que depuis le meurtre, l'école est hantée et l'être enfermé dans l'établissement se nourrit d'âmes vivantes pour la transformer d'idées noires. Ne reste pas là, tu vas avoir la chair de poule. Ah, je ne t'ai pas dit qui je suis.

Kevin : Et... Qui êtes-vous ?

Charles : Je m'appelle Charles, le doyen de Jadielle. Toutes les rumeurs de la région m’intéresse fortement, et j'en ai souvent résolu des fausses... Part, et si tu veux des nouvelles de l'école, n'hésite pas à revenir.

Kevin : Bon, ok, je m'en vais, au revoir.

Charles : Au revoir.

Kevin court vers la demeure, les larmes aux yeux, il croyait que tout allait basculer, de la joie à la nostalgie, que tout allait devenir noir.

Chapitre III
Le 2ème Pokémon de Kevin

Kevin venait de rentrer chez lui, il est encore sous le choc depuis l'établissement fermé et hanté. Il fonça vers sa mère, l'arme à l’œil.

Kevin : Maman, il s'est passé quelque chose d'étrange à l'école !

Maman : Ah bon, que c'est-il passé ?

Kevin : Elle était fermée et quelqu'un m'a dit qu'il a été hantée par une force maléfique qui se nourrissait d'âmes vivantes comme la nôtre, ceci a commencé depuis un meurtre.

Maman : Une force maléfique, un Spectre s'y est peut-être logé... Comme il y a eu un meurtre, les policiers devrait être là, non ?

Kevin : Il n'y a pas de policier à Jadielle...

Maman : Et à Argenta ?

Kevin : Il doit en avoir, mais la forêt de Jade ne possède pas de route pour pouvoir rouler...

Maman : Il faudrait quand même savoir...

Yohann : Alors Kevin, t'es pas à l'école, tu viens avec moi à la Route 1, je vais voir si il y a un Pokémon.

Kevin : J'y vais tout de suite !

Yohann et Kevin prépare leur sac pour aller à la Route 1, mais Yohann donne quelque chose à Kevin.

Yohann : Tiens, c'est une Poké Ball, avec ça, tu peux attraper des Pokémons et ainsi les éduquer pour qu'ils deviennent des membres de ta famille...

Kevin : Ok, je vais la prendre.

Les voilà partis vers la Route 1, après de longues recherches, ils n'ont toujours pas trouver de Pokémons et s'apprêtent à partir, tout d'un coup, un Roucool arrive.

Kevin : Encore heureux que j'ai rapporté mon Carapuce, allez, go !

Carapuce : Cara...

Kevin : Charge !

Carapuce fonce sur Roucool et lui assène un violent coup, le Roucool somnole.

Yohann : Tu peux lancer la Poké Ball que je t'ai donné.

Kevin : Ok, capturons Roucool !

Kevin lance le Poké Ball sur Roucool, la Poké Ball reste en place, sans mouvement. Clic, Kevin a capturé un Roucool !

Kevin : Waouh ! Je l'ai attrapé !

Yohann : Super, on rentre à la maison ?

Kevin : Ok.

Lorsque Yohann et Kevin rentrèrent dans la maison, leur mère était juste devant la porte.

Maman : Alors, ça s'est bien passé ?

Kevin : Oui, j'ai même attrapé un Roucool !

Yohann : C'est très bien, Kevin ! Ils ne sont as faciles à capturer, ceux-là...

Maman : Allez, venais manger, votre Père va bientôt arriver et donnons au Roucool la nourriture que nous avons.

Yohann & Kevin : Ok.

Kevin passe de la tristesse à la joie, il a obtenu un Roucool et il sera prêt à partager son amour avec Carapuce, alors que Yohann n'a toujours que Salamèche, la famille s'agrandit.

Chapitre IV
Une rencontre insolite

Kevin est très joyeux après avoir capturé, mais il a toujours de la peine pour son école... Il décida alors de retourner à Jadielle pour ainsi revoir son établissement.

Charles : Tiens, tu es revenu ? Quel bon vent t’amène ?

Kevin : Je voulais revoir l'établissement.

Charles : Ben, vas-y, mais ne t'approche pas de trop.

Lorsque Kevin scruta plus attentivement l'établissement, il entend des cris stridents et une ombre près du tableau de sa classe. Il a peut-être trouver le lieu du meurtre.

Charles : Pourquoi regardes-tu si bizarrement l'école ?

Kevin : Je crois avoir trouvé le véritable lieu du crime, dans ma classe, près du tableau... J'ai aperçu une grosse ombre qui frappait à grands coups de couteau quelqu'un.

Charles : Et qui peut-il bien être ?

Kevin : Je ne le sais toujours pas...

Soudain, une boule noire casse la fenêtre de l'école où il y a eu le meurtre.

Kevin : C'est surement lui.

Charles : Je suis apeuré ! Je ne veux pas revoir ce monstre.

Et le doyen s'en alla d'une piture incroyable. Le monstre fonce vers Kevin et s'arrête juste devant lui. Kevin n'a pas bougé d'un poil.

??? : Euh... Bouh...

Un silence d'au moins 10 secondes retentit.

??? : Cher enfant, comment fais-tu pour ne pas avoir peur d'un vieux Spectrum comme moi ? Je suis sûr si ça aurait été mon père, tu serais déjà devenu blanc dès son arrivée...

Kevin : Euh... Qui me parle ?

??? : Oh, c'est vrai... Je suis un Spectre, alors il ne peut pas me voir... Que suis-je bête !

Le Spectre reprend forme, ainsi visible par Kevin.

Kevin : Ouah ! Qui êtes-vous !

Spectrum : Comme tu vois, mon cher enfant, je suis un Spectrum. Je suis fait pour attaquer les âmes vivantes et les transformer en idées noires ( enfin, ça c'est le rôle de mon père ), et moi, je dois terrifier tout le monde pour récolter les âmes et les donner à mon père. Tu connais la suite après...

Kevin : Et, pourquoi tu ne le fais pas sur moi ?

Spectrum : J'ai toujours eu de la peine pour les jeunes... Drôle d'habitude.

Kevin se dit qui se cache derrière ce "père".

Spectrum : Mon père est un Ectoplasma, mâle bien entendu... Il a le pouvoir d'endormir les gens et de dévorer leur rêve pour la transformer en idées noires ( tiens, j'ai aussi oublié cette méthode, ça me mettrais en vacances, hihi ).

Kevin : Ah, je vois, mais pourquoi hantez-vous mon école ?

Spectrum : Mon Ectoplasma de père a toujours voulu une planque à proximité des hommes vivants. Il a trouvé 3 planques mais il préfère celui-là car il est plus beau ( pour lui car pour moi, c'est le plus moche... ), donc, il a réalisé un assassinat pour 2 raisons : être seul dans la planque et attirer le plus de personnes pour ainsi faire Boum. Mais, ça n'a pas trop collé du monde...

Kevin : Et pourquoi les cadenas ? Ça aurait pu vous faciliter la tâche...

Spectrum : C'est vrai, mais il fallait bien refroidir le corps, et donc il faut un bon petit moment, l'histoire de 4 journées.

Kevin : Et... ?

Spectrum :... S'il te plait, arrête avec tes questions. Tu me noies de bonnes idées alors qu'il faut que j'ai des mauvaises idées, c'est ça la vie d'un Spectre, faut toujours passer par le négatif, et non par le positif.

Kevin : Ok. Je repart vers le Centre Pokémon, mais, où est passé Charles ?

Spectrum : Oh non, ne parle pas de lui devant moi !

Kevin : Pourquoi ?

Spectrum : C'était un ancien exorciste, avant de faire notre hobby quotidien, on hantait le corps des jeunes garçons et filles d'environ 6 ans. Après en avoir recensé 100, ce Charles est venu exorciser des plus belles, puis les massacrer avec des idées positives ! Afin d'éviter la chute imminent de 350 Fantominus, 200 Spectrum et quelques 10 Ectomplasma, on s'est alors tourné sur quelque chose d'autre.

Kevin : Je vois, mais pourquoi il avait eu peur de vous ?

Spectrum : Depuis qu'on s'est tourné sur un autre truc, il est terrifié depuis, je ne sais pourquoi.

Kevin : Merci pour tes réponses.

Spectrum : Drade kisunos pilis !

Kevin : Quoi ? Vous êtes bien bizarres, vous les Spectres.

Spectrum : Tu parles français ? Et ben moi je parle Spectre, ça veut dire au revoir, mais plus adieu.

Kevin : Ok, je m'en vais, au revoir.

Spectrum : Drade kisunos pilis !

Kevin vient de faire une rencontre bien spéciale aujourd'hui, un Spectre lui a donné conversation. Kevin continuera son chemin encore longtemps ?

Chapitre V
De Jadielle à la Forêt de Jade.

Lorsque Kevin quitta Spectrum et l'établissement, son téléphone sonna :

Kevin : Oui, j'écoute.

Maman : Oh, mon chou ! Tu as oublié Carapuce et Roucool à la maison...

Kevin : Oups... Oublié...

Maman : Yohann m'a dit comment les transférer sur le PC, donc je l'ai fait. Va au Centre Pokémon le plus près, tu vas voir un PC, tu l'allume et puis tu reprends Carapuce et Roucool, et c'est tout.

Kevin : Merci.

Kevin ferma son portable et le mit dans sa poche, puis rentre dans le Centre Pokémon. Il a trouvé un PC libre d'accès, il y a de ce champ reprendre Carapuce et Roucool. Deux Poké Balls sortent alors, il les prend et les ouvre.

Kevin : Go.

Carapuce : Cara !

Carapuce est très joyeux en revoyant Kevin, c'est au tour de Roucool.

Roucool : Rou... Cool.

Pareil pour Roucool, ils viennent tous les deux venir dans les jambes de Kevin.

Kevin : Hmmm... C'est bien vous ! Ok, revenez dans vos Poké Balls et partons !

Une fois Carapuce et Roucool dans leurs Poké Balls, une femme demande à Kevin.

Infirmière : Bienvenue au Centre Pokémon de Jadielle ! Nous pouvons soigner vos Pokémons, puis-je les prendre.

Kevin : Merci quand même, mais mes Pokémons viennent du PC, ils ne sont pas fatigués.

La femme le regarde bizarrement.

Infirmière : Bon, ben, à bientôt.

Kevin vient de sortir du Centre, mais quelque chose l’intéresse, il y a une Arène Pokémon. Il entre.

??? : Bienvenue dans mon Arène, jeune limace... euh... homme.

Kevin : Pourquoi me traitez-vous de limace ?

Giovanni : Désolé, ça me viens souvent. Je suis Giovanni, ou le Champion d'Arène le plus fort de la Région. Tu voudrais lancer un défi ? Bien, fait moi voir tes Pokémons.

Kevin fait sortir Carapuce et Roucool de leurs Poké Balls.

Giovanni : MWAHAHA ! Tu crois que tu vas me battre avec ces minuscules petits êtres ! Reviens plus tard, pour que tu sois plus fort !

Giovanni claque la porte au nez de Kevin, vexé.

Kevin : Il va voir ce qu'il va voir dans quelques jours, cette pieuvre...

Kevin part du Nord de Jadielle, et remarque quelqu'un se battre avec un Rattata. Il ressemble fortement à Julien.

Kevin : Euh... Bonjour, vous êtes Julien ?

Julien : Hein ? Ah, c'est toi ! Le jeune dresseur qui vient d'avoir son Pokémon. Comment ça va ?

Kevin : Bien, vous exterminez des Rattatas ?

Julien : Depuis que son assistant a été attaqué par ces créatures, j'en ai plus aucune pitié !

Kevin : Quels Pokémons avez-vous ?

Julien : Moi ? Voyons, j'ai un Bulbizarre, un Pikachu et un Ptitard. Tous des Pokémons Rares, je suis un peu comme son assistant.

Kevin : 3 Pokémons ! Je n'ai que Carapuce et Roucool !

Julien : Ah, je vais aller à la Forêt de Jade, tu viens avec moi ? On fera certainement une équipe de choc !

Kevin : Ok !

Kevin et Julien vont tous les deux à la Forêt, est-ce que Kevin tiendra le coup avec quelqu'un à ses côtés, on va voir leur entrée tout de suite.

Kevin : Ouah ! Il fait sombre ici !

Julien : J'ai toujours eu l'habitude de m'entrainer dans des coins pareil !

??? : Hé, mon ami ! Il y a 2 recrues qui viennent d'entrer !

Kevin : Qu'est-ce qu'il veut, le Scout !

Julien : Un combat, j'imagine ?

Joël : Ouais ! Moi c'est Joël, et lui Bertrand.

Kevin : Roucool, go !

Roucool 34/34 : Rou !

Julien : Ptitard !

Ptitard 48/48 : Tard.. Tard.

Joël : Chenipan, go !

Chenipan 28/28 : Che.

Bertrand : Asticot !

Asticot 31/31 : Asti !

Julien : Ptitard, Écume !

Ptitard remplit Chenipan de bulles qui éclatent violemment ! Chenipan perd 7 PV !
- Roucool : 34/34.
- Ptitard : 48/48.
- Chenipan : 21/28.
- Asticot : 31/31.

Kevin : Roucool, Picpic sur Asticot.

Roucool donne des puissants coups de becs à Asticots qui perd un tout petit peu de son sang ! Asticot perd 12 PV !
- Roucool : 34/34.
- Ptitard : 48/48.
- Chenipan : 21/28.
- Asticot : 19/31.

Bertrand : Asticot, Dard-Venin !

Asticot pique Ptitard avec son dard, mais c'est trop faible pour le mettre KO. Ptitard perd 2 PV.
- Roucool : 34/34.
- Ptitard : 46/48.
- Chenipan : 21/28.
- Asticot : 19/31.

Joël : Chenipan, Charge.

Chenipan saute sur Roucool, mais c'est un coup faible. Roucool perd 4 PV.
- Roucool : 30/34.
- Ptitard : 46/48.
- Chenipan : 21/28.
- Asticot : 19/31.

Julien : Ptitard, Hypnose sur Chenipan.

Ptitard fait tournoyer les dessins sur son corps et Chenipan somnole avant de dormir. Chenipan ne se réveille pas !

Kevin : Tâche facile, Picpic sur Chenipan !

Roucool profite du sommeil de Chenipan pour lui donner un coup de bec. Chenipan perd toute son énergie ! Joël ne peut plus se battre !

Joël : Grrr... Bande de morveux ! Vous avez grièvement blessé mon Chenipan !

Bertrand : Je vais te venger, Sécrétion !

Asticot jette une belle toile blanche qui capture Ptitard et Roucool. Il ne peut plus attaquer en premier !

Bertrand : Dard-Venin sur Ptitard !

Asticot pique Ptitard avec son dard empoisonné, Ptitard perd 2 PV et souffre du poison !
- Roucool : 30/34.
- Ptitard : 44/48. Poison.
- Asticot : 19/31.

Julien : Ptitard, Hypnose ! Kevin, profites-en pour le mettre KO et vise bien son point faible, le nez !

Ptitard endorme Asticot.

Kevin : Roucool, donne-lui un coup de bec sur son nez !

Rouccol ne veut pas rater son coup, alors il se pose juste devant le nez d'Asticot et lui donne un gros coup de bec ! Coup critique, Asticot perd 12 PV x 2, il perd 24 PV et est KO.

Julien : Super, on a gagné !

Kevin : Ouais !

Kevin est très heureux, son premier combat est un succès, espérons qu'il restera comme ça.

Chapitre VI
Problème à Argenta

Kevin et Julien finirent de la Forêt de Jade, il n'y a pas eu beaucoups de monde aujourd'hui, mais dès qu'ils arrivent à Argenta, une polémique eu lieu :

Kevin : Que se passe t-il ?

Inspecteur Kennedy : Bonjour, chères personnes, je me nomme Inspecteur Kennedy, je viens de Parmanie.

Julien : C'est loin ça Parmanie, ça vous a coûte une grosse trotte, non ?

Kevin : Mais il y a eu quoi, ici ?

Kennedy : Il y a eu un vol, deux squelettes de Ptéra et de Kabutops ont été volé par je ne sais qui. Tout le monde ont vu son visage, cette tâche devrait être facile, mais...

Kevin : Mais quoi ?

Kennedy : Il parait que ce voleur est à la tête d'un énormissime gang, il se dit être Leader des Patrouilles Justoile, je sais que Justoile est une ville pas très connu à Kanto mais elle est en faites recouverte par un dôme qui nous empêche d'entrer. On a aussi vu 3 autres personnes habillés comme des clowns derrière lui et juste après frapper les témoins, 2 des 3 ont été arrêtés. Un des arrêtés se prénomme Mouche et l'autre Papillon.

Julien : Mais où se dirigeait cette personne ?

Kennedy : Vers le Mont Sélénite, pas si loin que ça.

Tout d'un coup, une lumière verte jaillit du Mont, on dirait que quelque chose en ai tombé, faisant une énorme explosion balayant tout sur son passage, et se dirige vers la ville !

Julien : Je vois, ce Leader veut ramener à la vie ces Pokémons préhistoriques ! Pas pour terroriser les alentours, mais pour prendre leurs forces et ainsi les regroupés dans une machine !

Kevin : Comment sait tu ça, toi ?

Julien sort un vieux bouquin de sa poche.

Julien : Tiens, toute l'histoire est là-dedans, ce cataclysme devait commencer un jour, il fallait qu'il tombait aujourd'hui, pratiquement rien peut l'arrêter, sauf si on ramène Ptera et Kabutops à leurs squelettes... Ptera, gardien du cataclysme, et Kabutops, gardien de la vie, sont tous des bons ingrédients pour faire cela, en mélangeant leur pouvoir, cela donne un spectacle de désolation, à un silence total... Et bien sûr, ces enquiquineurs de Justoile devait s'y mêler, malheureusement, ils ont ajouté un ingrédient dans ce cataclysme, comme moi Grand-Père disait, l’Étoile de l’Âme... Elle ne s'appelle Justoile pas pour rien, ils veulent réveiller l’Étoile en causant ce cataclysme ! A cause d'eux, le Monde et en danger, même le base... Mais il faut ramener Ptera et Kabutops à leurs squelettes avant qu'il ne soit trop tard ! Allons-y Kevin ! Tu est prêt, il le faudra, car ceci va être vraiment très difficile.

Kevin : Je suis prêt à tout !

Julien : Classe, allons botter les fesses de ces enquiquineurs ! Inspecteur, rester sur le lieux ! Normalement, il faudra environ un bon quart d'heure pour stopper cela, car ce cataclysme ne se produira qu'une fois, profitons-en !

Kevin est entraîné par la volonté de Julien sur le cataclysme, est-ce que nos héros arriveront à temps pour ramener Ptera et Kabutops à leurs squelettes ?

Chapitre VII
Réglement de compte à OK Sélénite

Lorsque Kevin et Julien parviennent à s'arrêter au pied du Mont, plusieurs clowns sont venus.

Clown 1 : Ohohoh ! De la visite ! Cet accès est bloqué pour les gosses !

Clown 2 : Ouais, et si vous voulez nous faire voir votre force, faisons un combat !

Julien : Comme vous voulez, toute façon, on vous réduira sur place ! Pikachu, vas-y !

Kevin : Roucool, détruis-les !

Pikachu : Pikaaaa !

Roucool : Cocool !

Clown 1 : MWAHAHA ! On va vous rétaler ! Rattata !

Rattata : RRRR...

Clown 2 : Ferosinge !

Ferosinge : Fero, Fero !

Combat :
- Pikachu, niveau 15 : 45 PV.
- Roucool, niveau 13 : 38 PV.
- Rattata, niveau 11 : 31 PV.
- Ferosinge, niveau 13 : 35 PV.

Julien : Pikachu, à toi l'honneur, Vive-Attaque sur Ferosinge !

Kevin : Roucool, Tornade sur Rattata.

Clown 1 : Rattata, Charge sur Pikachu.

Clown 2 : Poing-Karaté sur Pikachu !

Combat :
- Pikachu, niveau 15 : 31 PV.
- Roucool, niveau 13 : 38 PV.
- Rattata, niveau 11 : 23 PV.
- Ferosinge, niveau 13 : 25 PV.

Julien : Continue sur Fersoinge, Pikachu !

Kevin : Roucool, Tornade sur ce singe de malheur.

Clown 1 : Rattata, Charge sur Roucool, il devient agaçant !

Clown 2 : Ferosinge, Pareil sur Pikachu.

Combat :
- Pikachu, niveau 15 : 27 PV.
- Roucool, niveau 13 : 33 PV.
- Rattata, niveau 11 : 23 PV.
- Ferosinge est KO.

Clown 2 : Non, mon pauvre Ferosinge !

Julien : Pikachu, Éclair !

Kevin : Flanque-lui une rouste à ce rat d’égouts ! Vive-Attaque !

Clown 1 : Noooooooooooon ! Rattata est KO ! Bon, Crysacier !

Crysacier :...

Combat :
- Pikachu, niveau 15 : 27 PV.
- Roucool, niveau 13 : 33 PV.
- Crysacier, niveau 12 : 42 PV.

Clown 1 : MWAHAHA, j'suis trop méchant ! Armure !

Crysacier s’enveloppe dans une armure grise métallique, sa Défense augmente :

Julien : Pikachu, Eclair.

Kevin : Tornade !

Combat :
- Pikachu, niveau 15 : 27 PV.
- Roucool, niveau 13 : 33 PV.
- Crysacier, niveau 12 : 17 PV.

Julien : Finis-le, Kevin.

Kevin : OK !

Clown 1 : Armure !

Combat :
- Pikachu, niveau 15 : 27 PV.
- Roucool, niveau 13 : 33 PV.
- Crysacier, niveau 12 : 5 PV.

Kevin : Tornade.

Crysacier est KO !

Clown 1 : Comment cela est-il possible, se faire battre par 2 gosses !

Clown 2 : Cassons-nous de là, mon acolyte ! Le chef va venir !

Les 2 clowns fuient. Une grand homme arrive :

??? : Je suppose que vous êtes Julien et Kevin ?

Julien : Comment savez-vous nos noms !

Mygale : Je me nomme Mygale, je ne fais pas peur, au contraire, je dois faire rire. Je ne suis pas le grand chef de la Justoile, mais un de ses commandants. Je n'utilise que des Pokémons PSY, si ça devrait vous aider. Mais, si vous voulez faire un combat avec moi, puis en voyant un très beau spectacle, venait au somment du Mont. Nous voulons créer un nouveau monde, nos prédécesseurs ont échoué, quand je veux parler de prédécesseurs, on parle de notre ancien chef, Hélio. Qui est maintenant parti il y a une bonne quinzaine d'année. Si nous réussissons pas aujourd'hui, ce sera alors plus tard, ou jamais... Mais nous devons réussir ! Tiens, voilà notre vrai chef.

??? : Ah, Mygale, tu as repêché deux jeunes gosses ?

Mygale : Pas du tout, mon cher ! Il se sont débarrassés de deux sbires !

??? : Ah, voilà se qui fait la spontanéité du spectacle, d'abord la destruction, puis 2 rebelles qui se révoltent, et après...

Mygale : Je n'espère rien d'autre...

??? : Que dis-tu ! Tu ose dire cela alors qu'on est dans la phase finale de la création du monde parfait !

Mygale : Désolé, chef...

??? : Tu peux dire au revoir à ta promo d'adjuvant-chef !

Mygale : Mais...

??? : Il n'y a pas de mais ! Est-ce clair dans ta petite cervelle de 26 ans ?

Mygale : Oui...

??? : Alors, rompez !

Et Mygale alla au sommet, en pleur :

??? : Alors les 2 casses-cous, pourquoi enfreindre les lois les plus faciles à comprendre dans vos têtes rien que pour nous empêcher cela ?

Julien : Je n'ai quasiment rien à dire... On voulais seulement aller au sommet pour voir ce qui se passait.

??? : Ce qui se passait, mais rien, manant ! Si vous voulez voir, je vous escorte ! Il n'y a pas mal de Pokémons vraiment ennuyeux dans le passage, on a alors fait un raccourci...


Kevin était sans voix, et si l'étrange chef de Justoile les menait vers le chemin de la mort, du Paradis, de l'Enfer... Vous le saurez après la pub dans le prochain épisode...

À suivre...